Les femmes et l’industrie genevoise, épisode 2 : Prof. Geneviève Berger, Patronne de la Recherche chez Firmenich

Second épisode de notre saga sur ces femmes qui font vibrer l’industrie genevoise. Aujourd’hui c’est le Professeur Geneviève Berger, patronne de la recherche chez Firmenich qui nous accueille dans son univers parfumé.

 

Madame Berger que représente l’industrie pour vous ?

L’industrie représente un moteur d’innovation extraordinaire pour améliorer la qualité de vie. En effet, j’ai commencé ma carrière en tant que médecin pour améliorer le bien-être autour de moi, puis j’ai rejoint l’industrie pour amplifier mon impact. En effet, je suis convaincue qu’à travers nos choix de consommation au quotidien nous créons les bases de notre bien-être physique, social et environnemental.

Je suis très fière de piloter la Recherche chez Firmenich. En tant qu’entreprise familiale avec une vision à long terme, nous innovons pour améliorer la qualité de vie des plus de 4 milliards de consommateurs que nous touchons au quotidien.

 

Etre une femme dans l’industrie aujourd’hui qu’est-ce que ça veut dire ?

Dans ma vie professionnelle, j’ai toujours été animée par une vision holistique et multidisciplinaire des choses. Quoi que j’entreprenne je suis à l’affût de rencontres imprévues ou de synergies inattendues. C’est de là qu’émergent les innovations les plus intéressantes.

C’est pourquoi j’ai un parcours assez atypique, ayant exercé en tant que Médecin et Chercheuse en hôpital, dirigé le CNRS, servi à la Commission Européenne, dirigé la Recherche chez Unilever avant d’être à la tête de la Recherche chez Firmenich. Je ne vois pas de barrières entre tous ces mondes mais plutôt des opportunités d’innover en les connectant ensemble.

Pour la question des genres, c’est un peu pareil. Je n’ai jamais accepté de barrières, mais j’ai plutôt toujours cherché à créer des ponts.  Je suis médecin, chercheuse, épouse, maman – avec la joie d’être grand-mère aujourd’hui – et plein de choses encore. C’est la réunion de toutes ces identités qui fait la richesse de l’existence. Une facette ne va pas sans l’autre et vice versa.

 

Avez-vous observé un changement au cours de ces dernières années ?

Je dirais que je vois de plus en plus de femmes émerger, et ceci dans tous les domaines. Ce qui est très encourageant pour l’innovation ! Plus on mélange les perspectives, plus on enrichit nos sources de création.

 

Quels conseils donneriez-vous à une jeune femme qui voudrait se lancer dans l’industrie ?

Mes conseils, qui reflètent mon vécu, sont d’avoir une confiance sans faille en ses capacités, d’avoir le courage de prendre ses aspirations au sérieux et de bien s’entourer, parce qu’en équipe on va toujours plus loin !

FacebookTwitterEmail to someone
Retour