Collaborations entre hautes écoles et entreprises : au cœur de l’innovation

Dans un monde très concurrentiel et face à des enjeux majeurs, comme l’environnement et le numérique, l’innovation joue un rôle vital dans le processus de création de bien-être et d’emplois.

Depuis plusieurs années, la Suisse truste les premières places des pays les plus innovants selon le Global Innovation Index. Or, cette place de numéro un dépend de manière décisive de la qualité de son système de formation et des collaborations étroites qu’entretiennent les hautes écoles (EPF-HES-UNI) avec les entreprises. En créant les HES en 1998 et en leur donnant pour mission de faire de la recherche appliquée, le législateur a voulu précisément renforcer ces liens avec l’économie. En 20 ans, elles sont devenues un acteur important de l’innovation en Suisse, obtenant pas moins de la moitié des subsides que verse chaque année Innosuisse (ex-CTI) pour promouvoir la recherche et le développement.

Les collaborations entre acteurs de la recherche provenant de disciplines différentes stimulent aussi l’innovation. Riches de compétences métiers très diverses, les HES favorisent l’interdisciplinarité chaque fois que c’est possible. A ce titre, les collaborations entre le design et l’ingénierie des technologies de l’information par exemple sont très prometteuses pour le développement de la culture numérique, de la réalité virtuelle et  du media design, domaines très fertiles à l’innovation.

Enfin, les collaborations entre différents types de hautes écoles (EPF-HES-UNI) sont également propices à l’émergence de produits, procédés ou services innovants. Ensemble, elles réunissent tous les ingrédients de la métamorphose vers l’innovation : recherche fondamentale, recherche appliquée et développement. Le Geneva Creativity Center (GCC), le Laboratoire des Technologies Avancées (LTA), l’Institut de Recherche en Economie et Gestion (IREG) ou encore le Campus Biotech sont de beaux exemples de coopérations académiques qui enrichissent l’écosystème genevois de l’innovation.

Forts de ces collaborations entre hautes écoles et entreprises, entre champs disciplinaires distincts et entre différentes hautes écoles, le canton de Genève en particulier, et la Suisse romande en général, ont d’excellents atouts pour jouer les premiers rôles de l’innovation.

 

François Abbé-Decarroux

Directeur général de la HES-SO Genève

 

FacebookTwitterEmail to someone
Retour