Medtech : la médecine de demain s’invente à Genève

La recherche médicale ne se joue pas que dans les laboratoires pharmaceutiques. Prenant un essor spectaculaire, les medtech couvrent l’ensemble des technologies visant à soigner ou améliorer la vie des patients. Au sein de la Health Valley, Genève regorge de compétences de pointe.

Selon Swiss Medtech, « quelque 10’000 gammes de produits différentes reflètent la diversité de la technologie médicale qui s’étend des pansements aux tomodensitomètres en passant par les aiguilles, les fauteuils roulants, les appareils auditifs et les stimulateurs cardiaques. »

Il peut aussi être question de prothèses, d’outils de diagnostic, d’imagerie médicale ainsi que de l’exploitation de bases de données (big data) ou d’objets connectés afin de faciliter le suivi d’un traitement.

Au carrefour de l’innovation et des savoir-faire

Pharmaceutique, chimie, biotechnologies, instruments de précision, etc. : en raison de leur diversité, les medtech se nourrissent des innovations de nombreux secteurs, présents voire profondément ancrés dans l’ADN de l’industrie genevoise.

Parmi eux, les nano et microtechnologies ainsi que la micromécanique jouent un rôle clés – pour preuve, un nombre croissant de sociétés historiquement liées à l’horlogerie se diversifient du côté des medtech. Grâce à leur force d’innovation, ces secteurs sont appelés à se développer au service des technologies médicales, dans la mesure où il existe un réel savoir-faire associé à des formations de pointe (hepia, Département de technologies industrielles).

L’écosystème genevois

A Genève, tous les moteurs de l’innovation sont présents afin de dynamiser le secteur medtech. Citons la présence d’entreprises d’envergure mondiale et de start-up ou le volume de recherches menées dans les universités, les HES et les centres de R&D. De même, les cliniques et hôpitaux universitaires de la région collaborent avec l’industrie dans le cadre des projets de développement. Enfin, les incubateurs offrent des conditions favorables aux nouvelles sociétés et start-up.

 

Le tableau ne serait pas complet sans évoquer la proximité de l’EPFL et la création en 2013 du Campus Biotech dans le quartier de Sécheron, où les ingénieurs sont pleinement intégrés à la recherche, apportant leurs connaissances dans un domaine qui ne se satisfait plus d’une approche exclusivement biologique ou médicale.

Liées aux sciences de la vie

Secteur porteur, le développement des medtech est intimement lié au formidable essor des sciences de la vie sur l’arc lémanique et la Suisse romande. La région constitue selon la revue américaine Science le premier pôle de recherche européen dans ce domaine. Avec 750 entreprises, 500 laboratoires et 5000 chercheurs actifs dans les biotech ou les medtech, la région n’a jamais si bien porté son surnom de Health Valley. Pour plus d’informations, consultez le site de Bioalps, le cluster de sciences de la vie en Suisse occidentale.

Le Team Industrie

FacebookTwitterEmail to someone
Retour