Optimisme pour le marché du travail suisse en 2019

Les entreprises industrielles harmonisent leurs environnements IT et technologies opérationnelles en vue du passage à ‘l’industrie 4.0’, selon le Swiss Job Index de Michael Page.

Plusieurs facteurs permettent d’être optimiste pour le marché du travail suisse en 2019, selon le Swiss Job Index de Michael Page et l’Indice de Confiance PageGroup.

Les offres d’emploi ont enregistré une croissance à deux chiffres pour la troisième année consécutive, atteignant 18,9% en décembre 2018 par rapport à la même période de 2017, d’après le communiqué paru mardi. Chaque région de Suisse enregistre une croissance à deux chiffre du nombre d’offres sur un an, avec pour trio de tête le Plateau Suisse (+23,4%), l’Arc lémanique (+23,0%) et la Suisse orientale (+22,4%).

La guerre des talents s’intensifie sur le marché du travail suisse. La demande excède l’offre pour nombre d’emplois de spécialistes: technologies de l’information (IT), pharmacie, ingénierie.

Selon Michael Page, «les entreprises industrielles harmonisent leurs environnements IT et technologies opérationnelles en vue du passage à ‘l’industrie 4.0’. Les domaines des Fintech et de la cybersécurité sont ainsi d’importantes sources de demande pour les développeurs informatiques. L’industrie pharmaceutique, orientée vers l’exportation, continue à investir à long terme et à stimuler la demande de spécialistes dans ce secteur».

Les entreprises investissent aussi dans les fonctions commerciales. Au niveau national, les offres d’emploi publiées dans ce secteur ont fait un bon de 30% sur un an, notamment dans les domaines spécialisés tels que l’industrie pharmaceutique, les dispositifs médicaux et l’informatique.

Le cabinet de conseil prévoit en outre une forte croissance des emplois en intérim et temporaires en 2019. Ils ont augmenté de 6,3% sur un an et forment la cinquième catégorie d’emploi derrière les ventes, la gestion et l’administration.

allnews.ch

FacebookTwitterEmail to someone
Retour