LE SECTEUR INDUSTRIEL GENEVOIS REGORGE D’OPPORTUNITES D’AVENIR

Seuls 25% des étudiants choisissent des filières techniques
et 10%, des études d’ingénierie. et pourtant...

Le saviez-vous?

Les emplois

Depuis 1995, le nombre de postes proposés est en croissance dans le secteur industriel, qui compte aujourd’hui plus de 25’000 emplois à Genève.

Les salaires

Le salaire médian du secteur industriel genevois est supérieur à celui de l’ensemble de l’économie du canton.

La formation

Les métiers et les formations sont de plus en plus qualifiés, en partie grâce au succès de l’apprentissage.

Le secteur

L’industrie genevoise contribue à la dynamique du canton. Elle représente 15% du PIB et 60% des exportations, en valeur.

Les entreprises

Une multitude de carrières existante au sein de plus 1’700 entreprises et un vivier de startup.

L'excellence

Une dizaine de pôles d’excellence, reconnus dans le monde entier, façonnent l’industrie de demain.

Les femmes

Les femmes ont leur place dans l’industrie genevoise : elles sont déjà plus de 8’000.

Vous êtes plutôt matheux, bricoleur ou créatif ?

Explorez le paysage industriel genevois et ses activités d’avenir

LES NTIC

Les NTIC (nouvelles technologies de l’information et de la communication) sont également centrales. La présence dans l’Arc lémanique d’un secteur tertiaire considérable et d’instituts comme le CERN, l’UNIGE et les hautes écoles en font un pôle d’excellence mondial et ont favorisé l’implantation dans la région d’entreprises leader dans ce domaine.

La mecatronique

Au croisement de la mécanique, de l’électronique, du digital et des outils de contrôle, l’industrie genevoise se réinvente. Formations, métiers et entreprises se sont alignés pour développer de réels savoir-faire porteurs : robotique, usinage, texturage laser, internet des objets…

La chimie

L’industrie des parfums et arômes est un des fleurons de l’industrie genevoise avec la présence de leaders mondiaux de l’innovation sensorielle, de centres de R&D réputés et de nombreuses entreprises clientes en pharmaceutique, cosmétique, parfumerie, entretien ménager et alimentaire.

LES SCIENCES DE LA VIE

La région lémanique constitue le principal cluster des sciences de la vie en Europe. Avec la présence des  incubateurs  Eclosion,  BioAlps  et  du  campus  Biotech  Innovation  Parc  ou  encore  d’acteurs  dynamiques tels que Fasteris, Novimmune, Sophia Genetics et Geneuro, Genève renforce sa position de plateforme internationale.

L’HORLOGERIE

L’horlogerie est la 3ème industrie d’exportation de Suisse. Mondialement reconnue, l’horlogerie représente pour le canton 43% des exportations en valeur et de nombreux emplois chez les horlogers et leurs sous-traitants. Ce secteur allie tradition et innovation avec l’arrivée du numérique et de nouveaux processus de fabrication.

mais aussi...

Le canton accueille également de nombreux autres savoir-faire porteurs dans des domaines variés : métallurgie, électricité, gestion du gaz et de l’eau, dépollution, aéronautique, joaillerie… Sans oublier le vivier de startups et de projets en lien avec le développement durable : cleantech, énergies alternatives et big data.

Si la suisse se trouve en tête de l’European Innovation Scoreboard 2016 (EIS)
et du Global Innovation Index 2015, c’est parce que

la Suisse sait allier plusieurs ingrédients clés

Les talents

Genève, c’est une concentration de talents hors du commun sur un petit territoire. Entre les organismes publics, les entreprises, les centres de recherche et les centres de formation… les synergies sont légion.

Les réseaux

Le lien étroit entre industries et centres de formation dynamise la R&D et permet de commercialiser plus efficacement les découvertes : à l’image de nombreux bureaux de transfert de compétences tels que l’UNITEC ou le Geneva Creativity Center.

Le dynamisme

La région est animée par la volonté permanente d’avancer sans se reposer sur ses acquis. Incubateurs et accélérateurs fleurissent à l’image de la FONGIT, du campus BIOTECH ou Eclosion, qui permettent de mettre en commun de nombreuses compétences.

La responsabilité

Genève est le premier canton suisse à introduire l’écologie industrielle dans sa politique. Les écoParcs industriels permettent une gestion plus responsable des sols, des infrastructures et des ressources, pour mieux concilier l’activité économique avec l’environnement et la qualité de vie.

La vision

Industrie 4.0, robotisation et intelligence artificielle, Smart canton et big data… une mutation en profondeur est en marche, et celle-ci touche à tous les produits et services que nous utilisons au quotidien. L’industrie façonnait le monde d’hier, elle façonne aussi le monde de demain, à Genève comme ailleurs.

Pour développer les compétences des générations qui prendront la relève,
les écoles et centres de formation du canton proposent

UN GRAND NOMBRE DE CURSUS ET DE FILIèRES SPéCIALISéES

Apprentissage et écoles spécialisées (ES)

En prise directe avec les entreprises et le marché de l’emploi, ces formations professionnelles supérieures s’adaptent constamment aux attentes des entreprises et à leurs processus d’innovation.

Apprentissage DUAL en entreprise

CENTRE D’ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL (CEP)

Le CFC est acquis au terme de quatre années, entre Lancy Pont Rouge et l’entreprise d’accueil.

Apprentissage Plein-temps en école

Centre de formation professionnelle technique (CFPT)

Pour obtenir un CFC, un diplôme de niveau ES ou encore une Maturité Professionnelle Fédérale. (1350 élèves et 180 enseignants)

Les hautes écoles (HES)

Orientées vers les sciences et la recherche, le cursus d’études mène à un Bachelor qui peut être complété par un Master.

Les Hautes Ecoles Spécialisées (HES-SO)

mixant théorie et pratique, ces études sont orientées vers des professions liées aux sciences de l’ingénieur et sont considérées comme un prolongement des filières professionnelles. Les plus connues à Genève sont :

HAUTE ECOLE DE GESTION (Heg) La Haute Ecole du Paysage, d’Ingénierie et d’Architecture (Hepia) La Haute Ecole d’Art et de Design (Head)

Université et EPF

la recherche fondamentale nait sur les bancs des universités et des écoles polytechniques, ainsi que dans leurs centres de recherche particulièrement actifs dans le secteur industriel.

La Faculté des Sciences de l’université de Genève (UNIGE) l’ecole polytechnique federale de lausanne (EPFL)